Le drainage hépatique

Publié le par joetriton

Les bienfaits du drainage hépatique

 

http://i449.photobucket.com/albums/qq220/eq2730/image001.png 

La fonction hépatique est d’une importance capitale dans la récupération et l’assimilation des charges de travail que doit supporter quotidiennement l’athlète ! Voyons comment optimiser cette fonction et préserver un organe clef du corps humain : le foie !

 

Le foie fait partie des grands organes du corps humain dont une des activités est de purifier l’organisme et le libérer des différentes toxines qui pourraient venir perturber son bon fonctionnement !

 

Certes, le foie a également une fonction de mise en réserve du glycogène bien connue des athlètes ! Cependant, d’un point de vue purement pratique, il serait illusoire de stimuler le foie et sa fonction de mise en réserve du carburant musculaire (glycogène) sans s’assurer au préalable de son fonctionnement optimal ! C’est pourquoi, il est fortement conseillé au sortir de l’hiver de prendre soin de votre fonction hépatique !

 

En effet, l’hiver est propice aux changements d’alimentation, nous mangeons « plus riche » et la prise de poids durant cette période de l’année est tout à fait physiologique ! Cette alimentation plus riche correspond bien avec la saison triathlétique puisque c’est un bon moyen pour certains de refaire « les niveaux » en micronutriments que leur alimentation ne leur apporte pas en pleine saison alors que les efforts se répètent et les compétitions s’enchaînent à un rythme parfois déraisonnable ! Mais il y a un mais ! En effet, l’alimentation moderne est de plus en plus riche de calories vides de micronutriments mais pourvue de substance plus ou moins saines pour l’organisme humain! Sans faire l’apanage de l’alimentation BIO, bon nombre de personnes de la société actuelle ne mangent que pour répondre à une demande énergétique !

 

Bien évidemment cette demande doit être assouvie mais si les aliments répondant à ce besoin énergétique se trouvent dépourvus des vitamines, minéraux, oligoéléments, acides gras essentiels ou acide aminés essentiels, nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme alors il y a un manque qui se traduit par une fatigue, une perte de motivation, des troubles de l’humeur, des troubles digestifs mais aussi et encore des troubles ostéoarticulaires, cutanés et infectieux !

 

L’athlète pour éviter tout cela et passer au travers des soucis qui peuvent venir perturber sa préparation devra, dans la mesure du possible réaliser un drainage hépatique !

 

Voyons tout d’abord les principales fonctions du foie avant d’évoquer les moyens d’action sur la fonction hépatique !

Le foie : une véritable usine de transformation

Fabrication d’énergie

Le foie reçoit le contenu de : l’artère hépatique et la veine porte. C’est le seul organe avec le poumon qui reçoive du sang veineux.

La veine porte apporte les nutriments absorbés par l'intestin aux cellules du foie appelées hépatocytes qui vont transformer immédiatement ces substances en énergie ou en produits dérivés.

Stockage des sucres

 

Le glucose est issu de la dégradation des sucres (fructose, lactose, etc.). C’est le carburant principal des cellules et notamment de nos neurones. Mais la quantité de sucres arrivant au niveau du foie est énorme !

Ainsi, ils sont stockés sous forme de glycogène hépatique. C’est la fonction glycogénique du foie.

Une fois stockés, ces sucres sont mis à disposition des cellules lorsque cela est nécessaire. Le foie permet la régulation de la glycémie et le métabolisme des glucides.

Dégradation de l’hémoglobine

Les globules rouges ont une durée de vie de 120 jours. L’hémoglobine (la protéine qui sert à fixer l’oxygène dans les globules rouges) est alors dégradée en bilirubine qui va être transportée jusqu’au foie. Les autres globules non détruits par la rate et la moelle osseuse, le sont par le foie. La bilirubine n’est pas soluble dans le sang et ne peut être conservée. Elle doit donc être éliminée et c’est la bile qui s’en charge.

Formation de la bile

La bile permet l’émulsion des graisses qui arrivent dans le duodénum. Elle se lie aux graisses et les rend absorbables par les intestins.

Détoxication

Toutes les molécules étrangères à l’organisme que nous pouvons absorber (les médicaments en font partie), vont être passées au crible et, seront transformées, ou détruites. Mais le foie ne peut pas tout détruire en un seul passage du sang, il faut plusieurs passages. Cette destruction progressive explique, qu’un médicament mette du temps à être éliminé par l’organisme et puisse donc agir longtemps. Cela est également valable pour tous les produits toxiques.

 Fabrication de produits

Le foie fabrique des produits qui n’interviennent pas dans la digestion :

L’urée qui permet l’élimination de l'ammoniaque (toxique) provenant de la dégradation des protéines. Cette urée, non toxique, sera éliminée dans les urines.

Les facteurs de la coagulation : ce sont des protéines complexes qui entrent en action lors d’une blessure.

Le cholestérol est également synthétisé par le foie.

 

Cette fonction hépatique est donc très importante pour le sédentaire mais aussi et surtout pour l’athlète !

Un foie surchargé dans son activité, ne permettra pas une récupération optimale chez le sportif !

De ce fait, l’athlète se voit freiné dans sa progression car l’assimilation des charges de travail ne se fait pas correctement !

De plus, un foie « engorgé » peut avoir pour conséquence des difficultés à éliminer le surplus de masse graisseuse en période compétitive ! Tout le monde connaît les conséquences d’une surcharge pondérale dans les sports aérobies tels que le cyclisme et la course à pied !

 

Ainsi dans le cadre d’un affûtage en période précompétitive, l’athlète devrait s’assurer du bon fonctionnement de sa fonction hépatique sous peine de voir son poids corporel stagner !


Les draineurs hépatiques :
 

Plantes cholagogues (qui nettoient le foie) : Achillée millefeuille, Aloès, Artichaut, Aubier de tilleul, Aunée, Boldo, Bourdaine, Camomille, Chardon- marie, Chélidoine, Chicorée, Épine-vinette, Gentiane, Marrube, Menthe poivrée, Ményanthe, Noyer noir, Pissenlit, Radis noir, Raisin des montagnes, Romarin.

Plantes hépatiques (fortifient et tonifient le foie) : Boldo, Chardon-Marie, Épine-vinette, Marrube, Pissenlit, Radis noir, Raisin des montagnes.

Publié dans Diététique

Commenter cet article